Archives pour la catégorie Endurance

Finale du Championnat de France de Vitesse et d’Endurance 25 Power

enduranceLe circuit du pôle Mécanique d’Alès accueillait pour la première fois, ce week-end, la finale du Championnat de France de Vitesse et d’Endurance 25 Power.

C’est sur la piste de karting de 1,208 km, l’un des plus longs tracés d’Europe, qu’on put se départager les pilotes français, venus nombreux : 30 pilotes en Vitesse (à partir de 8 ans dans la catégorie 1), dont 3 en Educatif (à partir de 6 ans) et 33 équipages en Endurance (à partir de 12 ans), soit un total de 130 pilotes qui ont emprunté le tracé gardois au cours du week-end.

Le samedi, le soleil était au rendez-vous pour les séances d’entrainement et les premières courses de Vitesse. Le dimanche matin, les dernières courses de Vitesse se sont déroulées sous un ciel couvert qui s’est dégagé l’après-midi pour l’épreuve d’Endurance.

Lors du week-end, en Vitesse, Ludovic Cauchi s’est illustré dans la catégorie 1, Xavier Navand dans la catégorie 2 et Rémy Vieillard dans la catégorie 3. Continue la lecture

Michelin vise un 15ème titre mondial aux 24 Heures Moto

Le-mans-moto-2014La finale du Championnat du monde FIM d’Endurance moto (FIM EWC) se déroulera ce week-end au Mans (Sarthe, France) sur le célèbre circuit Bugatti. Un rendez vous que les pneumatiques Michelin abordent en tant que leader du classement provisoire du championnat. Fort de 21 points d’avance, Michelin et son équipe partenaire Yamaha France GMT 94, a pour objectif d’y décrocher un 15eme titre mondial de la discipline.

C’est donc l’ultime rendez-vous de la saison du Championnat du monde d’Endurance qui se profile et avec lui l’issue d’une saison où les pneumatiques Michelin, grâce au team Yamaha France GMT 94, se sont à plusieurs reprises distingués par leurs performances et constance. Grâce à deux podiums, décrochés au Bol d’Or et aux 8 Heures d’Oschersleben, et à la 9eme place lors des 8 Heures de Suzuka, la firme française et son partenaire se sont emparés de la tête du classement provisoire. La marge de manœuvre est suffisante pour espérer une issue favorable au terme des deux tours d’horloge sur le circuit sarthois. Continue la lecture