ENDURO : 2 VICTOIRES SUPPLÉMENTAIRES POUR JÉRÉMY MIROIR

enduroLe gratin de l’enduro français s’était donné rendez-vous ce week-end à Villebret, dans l’Allier, pour la 3ème épreuve du Championnat de France d’Enduro. Les fortes chaleurs ont éprouvé les pilotes et les machines sur les 3 spéciales qui ponctuaient le parcours.

Sur les 4 pilotes du 503ème Régiment du Train, seul 3 ont fait le déplacement puisque le 1ère Classe Antony GESLIN est toujours en convalescence.

Le 1ère Classe Kévin ROHMER quant à lui, faisait son retour après sa blessure survenue au Grand Prix de Finlande. Décidément malchanceux, il n’a pu prendre le départ car lors de la séance d’essai du jeudi, une pierre projetée par la roue arrière d’un concurrent est venu le percuter au visage. Blessé à l’œil, les médecins ne l’ont pas autorisé à partir.

LES 2 PILOTES ASSURENT

C’est donc sur Jérémy MIROIR et Maëlig BRON-FONTANAZ que reposaient les espoirs de l’Equipe de France Armée de Terre – FFM et les résultats ne se sont pas fait attendre.

En Junior, le 1ère Classe MIROIR a mis tout le monde d’accord. Auteur de 8 meilleurs temps le samedi sur un total de 9, le pilote Yamaha a montré un pilotage sûr et efficace et l’emporte logiquement. Le lendemain, il part fort et prend même 20 secondes d’avance après seulement 2 spéciales. Il remporte haut la main la victoire le dimanche.

Derrière lui, le 1ère Classe BRON-FONTANAZ s’applique et prend les spéciales une par une en donnant le meilleur de lui-même. Très régulier alors que ses concurrents font des petites erreurs, il place sa 250YZ sur la 3ème place du podium le samedi comme le dimanche.

L’équipe se déplacera à Lumezzane, en Italie, pour l’avant dernière épreuve du Mondial les 2 et 3 aout prochains. Anthony GESLIN est à nouveau forfait et devrait faire son retour pour la 4ème épreuve du Championnat de France les 23 et 24 aout.

Pour sa part, Kévin ROHMER doit passer des examens complémentaires afin de savoir s’il pourra participer à l’épreuve italienne.